LE BACK- SWING AVEC LE DRIVER - Concours de distance au golf //
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive

LE BACK- SWING AVEC LE DRIVER


LE BACK-SWING AVEC LE DRIVER OU LA PRISE DE L'ELAN

 
Nous allons analyser dans un premier temps le swing avec le Driver dans sa globalité.
 Donc visuellement à travers un modèle.  Vous constaterez qu'il paraît relativement simple de comprendre l'ensemble du mouvement, et de penser souvent pouvoir le reproduire par mimétisme (ce qui parfois peut inspirer dans son travail). Hélas pour un outil comme le driver, vous êtes très loin du compte et nous verrons tout cela au fur et à mesure d'une analyse plus pertinente et plus profonde. Comme vous le savez!  le Driver est unique en son genre, son design, son élégance et sa puissance mérite beaucoup plus qu'un simple coup d’œil
 et de quelques rustines   pour le dompter. C'est avant tout, un travail passionnant qui demande de la connaissance, du temps et de la patience.
 N'oubliez pas que c'est vous le moteur.
 
 
Phase 1 : LE TAKE AWAY

Comme vous le voyez et pouvez lire, une fois à l'adresse je vais chercher à écarter les bras le club en appuis sur la jambe droite. L'objectif est la recherche d'une largeur par rapport à la balle (éloignement du club par l'action du haut du corps) en respectant les axes articulaires des jambes, hanche, torse, épaules dans le but d'éviter de les déformer. 
les bras sont dans le prolongement du club, le torse semble en rotation ou est ce seulement l'épaule gauche qui s'est déplacée, les épaules sont basses et relâchées. 
La jambe droite est en tension et légèrement fléchie, la hanche aussi est en flexion. La Jambe gauche et légèrement fléchie, le genou pointe vers la balle, il s'oriente vers la droite.
 

CETTE ANALYSE VISUELLE DONNE SANS DOUTE DE BONNES INDICATIONS MAIS COMMENT LES INTERPRÉTER ET LES APPLIQUER PHYSIQUEMENT ET TECHNIQUEMENT?


Vous devez impérativement vous placé non seulement par rapport à la balle et à la configuration du club qui regarde la balle lors de ce placement, mais aussi vous préparer à produire de l'énergie (cinétique) en vue de revenir frapper la balle pour obtenir de la distance.
 Ce take-away ou placement sera la première phase de la prise de l'élan.
Pour mieux comprendre cette action il vous faut connaître et savoir comment fonction vos zones articulaire et musculaires, tant sur le haut que le bas du corps. Même au travers d'explications simples et d'images, il n'est pas possible d'identifier, de ressentir et de donner une vraie place et une vraie fonction spécifique. 
C'est pourquoi je vous propose de nombreuses passerelles de pratiques sportives et culturelles sur le terrain (indispensable) qui mettrons en évidence vos recherches et votre mobilité, et qui rendrons possible ce qui ne peut l'être à travers une image ou seulement une heure de cours avec un tel club. Peut importe l'outil que vous utilisez,
 le moteur est le premier à préparer et à régler.

PHASE 2 : LA MONTEE DU CLUB

 

Phase 2: la montée du club

 La difficulté à ce niveau est d'associée la tenue du club avec les épaules qui prennent les bras en charge, tout en respectant l'inclinaison du buste vers l'avant
 afin de conserver la vue sur la balle. Le bras gauche étant devant sera en tension, tandis que le droit fléchira légèrement, cette action excentrique et concentrique conditionne une première énergie potentielle. La jambe droite reste en tension et légèrement fléchie, la gauche réagit par rapport à l'épaule gauche, et au torse provoquant un flexion de la hanche,  la jambe en légère flexion relâchée vers l'avant vers la droite. C'est ce qui est observable et non palpable, on peut encore trouver d'autres actions.
Maintenant la question est : Quel est le côté à l'origine de cette action du mouvement et le plus influençant ?
 
C'est ce que nous travaillerons toujours à travers différentes passerelles  physiques et sportives afin de vraiment déterminer le sens de ses actions, des les identifier et de les utiliser à répétitions. 

PHASE 3 : La fin du back swing ou arrivée à la fin de l'élan: 
 

 
PHASE 3 : FIN DE L'ELAN QUI PRECEDE LA TRANSITION VERS LE RETOUR

 La bascule des épaules projette les bras vers l'arrière et au dessus de l'épaule droite. Cette action sollicitera la zone du haut du corps (torse). La jambe droite est en tension et en résistance maximale. La jambe gauche est sollicité mais à moindre intensité, elle permet de maintenir un équilibre dynamique. Bien entendu l'action des mains auront aussi une très grande importance (d'ailleurs nous les négligeons beaucoup trop, nous aurons bien  l'occasion d'étudier les mains) lors de la transition vers l'autre sens. 
Une fois de plus cette explication simple permet juste une petite analyse visuelle compréhensible, mais pas suffisante pour une application spécifique. 
Comment bascule-t'on les épaules ?
Comment les bras fonctionnent ?
A servent les mains à ce niveau ?  
La prise de l'élan est l'action la plus importante quelle que soit la discipline pratiquée, tennis, sauts, lancers.
 C'est l'action qui seule seule doit se définir dans le temps et sa gestion où chaque segments distaux et proximaux sont placés avec sens et précision sans faille.
 Cette  notion de temps ne peut aussi se faire que dans des situations  et des éducatifs sur le terrain (l'outil n'est pas indispensable).
 Par-contre toutes les disciplines sportives associées on ce même dénominateur commun. C'est que nous allons travailler dans différents ateliers. 
La réussite d'une action ne dépendra que de sa préparation.  
 
schéma simplifié de la prise de l'élan:
 
 
                                                                                                    


 Recherche
 Liens
 Traductions du site
 Météo
 Menu
Flux RSS

Tous droits réservés ©concoursdedistanceaugolf.com
 Plan du site  Contact      
Site créé avec CAMUXI - Version : 4.0037 - ©2020